Idole, court métrage

Idole, court métrage
Nous lisons Stallone d’Emanuèle Bernheim dans lequel une jeune femme décide de changer sa vie, après avoir été inspirée par la persévérance de Stallone dans Rocky. Ici, le personnage principal décide d’orienter sa vie dans le but de rencontrer son Idole. Plongée dans ses livres depuis le plus jeune âge… Tout bascule le jour où elle tombe amoureuse d’un jeune chanteur vedette qu’elle aperçoit à la télévision…

Je vous demande de bien lire l’interview de Masocco, nous allons comparer les différentes formes stylistiques abordées lors de cette étude.
– Stallone, Berheim
– Bernheim, auteur
– Idole, Masocco
– Masocco, réalisateur et journaliste
– Jean Garneau , psychologue

1) fiche technique,
2) film
3) vocabulaire
4) interview
5) petit questionnaire de compréhension

Producteur – Réalisateur – Scénariste : Benoît Masocco
Acteur : Gwendoline Rothkegel, Pierre Ladonchamps
Site : http://www.benoitmasocco.com
Récompenses : Festival International du film court de Lille Premier Prix – Fiction No Budget, Lauréat du Prix National Universitaire du film court, Festival de Saint Maur “Sur les pas de mon oncle” Deuxième Prix du Jury, Festival de Parthenay – Festimages 2003 Grand Prix du jury jeunes Mention spéciale pour l’originalité, Festival du film court de Reims Prix de la meilleure réalisation, Festival de films courts d’Ile de France Imag’Essonne 2003 Prix du public et Prix de l’originalité.

——

——
Vocabulaire

Vocabulaire Idoleb

INTERVIEW DE Benoît Masocco pour son film IDOLE

MOUVIZ : Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre “équipe” ?
Soyons galants, commençons par l’équipe et notamment par Gwendoline Rothkegel qui joue l’héroïne du film. Gwendoline est une actrice de théâtre et de cinéma ayant la capacité assez rare de jouer aussi bien des femmes fatales et sexy que des jeunes filles un peu ridicules et maladroites à la “Bridget Jones”. Markus, “l’idole” en question, est interprété par Pierre Deladonchamps qui a d’ailleurs tellement bien incarné son personnage qu’on m’a souvent demandé dans des festivals s’il était réellement chanteur !

C’est Pascale Marin qui a signé la lumière et Sarah Simoni qui a réalisé la bande son. Tous sont professionnels dans leur domaine mais ils sont avant tout des amis… et je pense que tous sont preneurs si vous avez du travail pour eux ! Pour ma part j’ai 25 ans, j’ai débuté le cinéma et la vidéo très jeune (à 13 ans), j’ai réalisé mon premier film en pellicule à 19 ans puis je me suis arrêté durant 5 ans avant revenir à la réalisation l’an dernier avec “Idole”. .

MOUVIZ : Quelles sont vos influences et inspirations ?
J’aime beaucoup les réalisateurs qui racontent des histoires tels que Almodovar, Truffaut, Klapisch, Soderbergh ou Kubrick. J’aime beaucoup aussi les réalisateurs qui entretiennent des relations fortes avec leurs comédiens comme Godard ou Téchiné. Et pour ceux qui se posent la question OUI j’ai beaucoup aimé “Le fabuleux destin d’Amélie Poulain” mais NON je ne m’en suis pas inspiré pour réaliser “Idole” !

MOUVIZ : Qu’est-ce qui vous a amené à vouloir réaliser ce film ?
Mon autre métier (celui qui paie les factures !) c’est journaliste : je travaille depuis 5 ans en radio et dans ce cadre, j’ai été amené à interviewer de nombreuses stars. J’ai toujours été impressionné de voir l’effet que les célébrités peuvent avoir sur le public… On ne parle pas “d’idole” ou “d’icône” par hasard, on est souvent proche de quelque chose de quasi-religieux… Et j’avais très envie d’imaginer l’histoire d’une jeune femme qui tombe amoureuse d’une de ces stars et d’imaginer jusqu’où elle pourrait aller, poussée par ses sentiments. Mais au final, il s’agit d’une histoire d’amour assez universelle, je pense qu’on peut se retrouver dans le film même si l’objet de son désir n’est pas chanteur !

MOUVIZ : Quels moyens ont été nécessaires à la réalisation de votre film ?
On pense souvent que le film a été tourné en pellicule grâce au très beau travail de Pascale Marin sur la lumière et pourtant, il a bel et bien été tourné avec une caméra DV (TRV900) et monté avec un “simple” Final Cut Pro. J’ai toujours été impressionné par ce que pouvait réaliser des cinéastes comme Méliès avec juste un peu d’idées… alors à l’heure où presque tout est possible avec les logiciels de composing et de 3D, je trouvais ça intéressant de pousser au maximum les compétences d’un logiciel de montage classique. Le film est l’illustration parfaite de ce que permet la DV : essayer des effets sans avoir à se soucier du coût… Je n’ose pas imaginer combien aurait coûté ce film s’il avait été tourné en 35 mm !

MOUVIZ : Comment s’est déroulé le tournage ?
Toutes les étapes du film (montage mis à part) ont été très rapides. Le texte du film m’est venu dans le temps qu’il fallait pour l’écrire, l’un de ces moments magiques (et rares) où les mots s’enchaînent sans trop comprendre d’où ils viennent… Le tournage pour sa part a duré 48h seulement tandis que la post-production s’est étalée sur plusieurs semaines, “par petites touches”… .

MOUVIZ : Etes vous satisfait du résultat final ?
Il a quelques raccords du film qui me gênent un peu (saurez-vous les trouver ?!) mais dans l’ensemble je suis très heureux d’avoir fait ce film, et qui plus est avec Gwendoline, Pierre, Pascale, Sarah, Sophie, Gonzague et les autres… Je trouve que tous ont réalisé un travail magnifique alors que le but premier de ce film- dont le budget doit avoisiner les 200 euros !- était juste de se faire plaisir. C’est peut-être ce qui explique l’accueil assez incroyable du film dans les festivals…

MOUVIZ : Quels sont vos projets ?
Deux court-métrages, deux documentaires… dans un style plutôt différent d”‘Idole” mais si finalement le style reste le même… Avis aux producteurs !! .

Source, Mouviz

Questions

Markus n’aime pas…

  1.   manger des cornichons.
  2.   voyager dans les pays chauds.
  3.   se balader sur les canaux à Amsterdam.
  4.   bavarder sur les sites Internet.

Elle a connu Markus…

  1.   en faisant ses études à l’université.
  2.   par l’intermédiaire d’un animateur d’une émission à la télé.
  3.   dans une interview à la radio.
  4.   en lisant des articles dans un magazine.

Il y avait un concours pour passer une journée avec Markus, mais Elle n’a pas posté l’enveloppe…

  1.   parce qu’Elle était trop âgée.
  2.   parce qu’Elle était trop jeune.
  3.   parce qu’Elle devait finir ses études.
  4.   parce qu’Elle est satisfaite seulement de le voir à la télé.

Elle imaginait…

  1.   aller aux concerts de Markus.
  2.   être présidente de son club de fans.
  3.   jouer ses disques à la radio.
  4.   les lettres qu’elle pourrait lui écrire.

Elle est allée à la station de radio pour…

  1.   écouter des disques de Markus.
  2.   voir Markus après une interview.
  3.   chercher un travail.
  4.   chercher le prix qu’Elle avait gagné.

Elle a appelé une maison de disques pour…

  1.   accorder une interview avec Markus.
  2.   vérifier la date de son nouvel album.
  3.   demander l’adresse pour poster sa lettre.
  4.   chercher un travail dans l’office de marketing.

Avant de l’interviewer, Elle était pleine de/d’…

  1.   joie.
  2.   rage.
  3.   espoir.
  4.   angoisse.

Markus a conclu l’interview par…

  1.   une invitation au café.
  2.   un sourire.
  3.   un bisou.
  4.   une plaisanterie.

Quand Elle parlait à Markus après l’interview…

  1.   Elle l’a invité à sortir.
  2.   le téléphone a sonné.
  3.   l’attachée de presse est venue.
  4.   Markus a appris qu’Elle l’aimait.

Grâce à son amour pour Markus, Elle pouvait…

  1.   apprécier le rôle de la musique dans la vie.
  2.   finir ses études avec de bonnes notes.
  3.   se marier avec l’homme de sa vie.
  4.   avoir du succès dans sa vie professionnelle.

Corrigez les phrases puisqu’elles sont fausses!
1. La jeune femme est professeur à l’université.
2. À Sourire FM, Elle organise des concours pour rencontrer l’homme de sa vie.
3. Un jour, Elle prend son courage à deux mains et téléphone à la femme de Markus.
4. Elle décide de chercher un travail à la radio parce qu’elle voulait travailler dans les médias .
5. Markus a une relation amoureuse avec Elle .
6. Un jour, Elle apprend que Markus est malade .
7. Elle finit par faire carrière dans les lettres modernes .

source : http://people.wku.edu/nathan.love/321convers/interact321/court_metrage_l02_idole.htm

Réponse

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s