321, Figures de style

Aujourd’hui nous allons étudier les figures de style

je vous demande donc de lire notre court extrait du Roman de la Rose au moins 8 fois afin de vous familiariser avec le texte.

Nous ferons l’inventaire des figures de style et les rechercherons dans un poème de Baudelaire puis je vous demanderai d’appliquer notre méthodologie sur l’extrait du Roman de le Rose

 

figures de Style

TO

Acme
Act illocutoire
Adjectif
Agonistique
Aléthique
Alexandrin
Allégorie
Allitération
Allocutaire
Amplification
Anacoluthe
Anadiplose
Anagramme
Analepse
Analogie
Anaphore
Anastrophe
Antanaclase
Antéisagoge
Antépiphore
Antiphrase
Antithèse
Antonomase
Antonymie
Aparté
Aphorisme
Apodose
Apologue
Aposiopèse ou réticence
Apostrophe
Appellatif
Argument
Argumentation
Assonance
Astéisme
Asyndète
Axiologie

B

Ballad
Baroque
Battologie
Burlesque

C

Pun
Calligramme
characterization
Catachresis
Catharsis
Hyphenation
lexical field
Chiasmus
Fall
Clausule
Cliché
Comic
Compare
Conative ( conative function ) Concetto Conduplication conglobation connector Connotation Cratylism Crystallization

D

Dadaïsme
Décasyllabe
Déictique
Délibératif (genre) Dénotation Déontique Destinataire Destinateur Diasyrme Didascalie Diérèse Distique Dizain Double saying Dramatic

E

Ecphrasis
Elegy
Ellipse
Emotional (function) or feature expressive
Emphase
Énallage
Enjambement
Énoncé
Énonciation
Énumération
Épanadiplose Épanaphore Épanode Épanorthose Épenthèse Épidictique Épiphonème Épiphore Épiphrase Épique Épistémique Épitrochasme Épizeuxe Éponyme Éthopée Euphémisme Expolition Expressive (fonction) Extradiégétique

F

Fable
Fantastic
Farce
Figure
Focus

G

Kinds of speech (rhetoric)
Gnomish
Gradation

H

Hémistiche
Hendécasyllabe
Hétérodiégétique
Hexasyllabe
Homéoptote Homéotéleute Homonymie Homophonie Humanisme Hypallage Hyperbate Hyperbole Hyperonyme Hypotaxe Hypotypose Hypozeuxe

I

Idiolecte
Incipit
Inférence
Intertextualité
Intradiégétique
Ironie
Isocolie
Isolexisme
Isotopie
Judiciaire (genre)

L

Commonplace
Litote
talker
Lights (century) Lyricism

MR

Wonderful
metadiscursive
Metalepsis

Metalinguistic (function) Metaphor Metonymy Getting abyss modalization and conditions Monologue Myth Naturalism Language Levels New Novel New Occurrence Knowing Oxymore

P

Palimpseste
Panchronique
Pantonyme
Parallélisme
Paraphrase Parasynonyme Parataxe Paratexte Parlure Paronomase Pathétique Pentasyllabe Périphrase Personnification Phatique (fonction) Pléonasme Polylogue Polyphonie Polyptote Polysémie Polysyndète Prétérition Programmative (fonction) Prolepse Prosopographie Prosopopée Protase Quatrain Quintil Quiproquo

R

Realism
Recurrence
Language registers
Registers literary
Rejection
Repetition Reluctance Rhème Rhetoric Rime Romance

S

Satire
Sow
Sizain
Sonnet
Stichomythia
Syllepse
Synecdoche
Syneresis
Synonymie
Phrase

T

Tempo
Tercet
Theme
Thesis
Topos
Tragedy
transtextuality
Trope
Utopia
free Towards
Volta
Likelihood
Zeugma

 

Les figures de style sont des procédés d’expression qui permettent notamment de transformer le langage standard en un langage plus éloquent et communicatif.

Exemple 1 :

Langage standard : les arbres étaient agités sous le vent
Personnification : les arbres dansaient sous la caresse du vent

Exemple 2 :

Langage standard : ses yeux sont verts
Métaphore : ses yeux sont des perles de jade

La comparaison :

Figure de style qui établit un lien entre deux termes, ayant une caractéristique commune, à l’aide d’un mot comparatif (comme, tel, tel que, semblable à, pareil à, ainsi que, etc.).

Exemple :

Extrait de « Mémoire »

« L’eau claire ; comme le sel des larmes d’enfance, »

– Arthur Rimbaud

La métaphore :

Figure de style représentant une analogie entre deux termes dont l’un est réel et l’autre est imaginaire. Cette comparaison abrégée n’est dotée d’aucun mot de liaison.

Exemple :

Extrait de « L’amour du mensonge »

« Je sais qu’il est des yeux, des plus mélancoliques
Qui ne recèlent point de secrets précieux ;
Beaux écrins sans joyaux, médaillons sans reliques,
Plus vides, plus profonds que vous-mêmes, ô Cieux! »

– Charles Baudelaire

La personnification :

Figure de style attribuant à des êtres inanimés, à des animaux, à des choses ou à des idées abstraites des caractéristiques humaines comme des sentiments, des gestes, des paroles.

Exemple :

Extrait de « Rêve fantasque »

« Les bruns chêneaux altiers traçaient dans le ciel triste,
D’un mouvement rythmique, un bien sombre contour ;
Les beaux ifs langoureux, et l’yprau qui s’attriste
Ombrageaient les verts nids d’amour. »

– Émile Nelligan

L’assonance :

Effets sonores basés sur la répétition d’une même voyelle dans un vers afin d’obtenir un effet d’harmonie.

Exemple :

Extrait de « Chanson d’automne »

« Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon coeur
D’une langueur
Monotone. »

– Paul Verlaine

L’allitération :

Effets sonores basés sur la répétition d’une même consonne au début ou à l’intérieur des mots dans le but de rappeler un bruit particulier.

Exemple :

Extrait d’« Andromaque »

« Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes? »

– Jean Racine

La sonorité de ces mots rappelle le sifflement d’un serpent.

L’hyperbole :

Figure de style utilisant l’exagération des termes afin de produire un effet accentué.

Exemple :

  • Il est fort comme un boeuf.
  • J’ai une faim de loup.

L’antithèse :

Figure de style qui présente au sein d’un même vers, deux mots ou expressions reflétant des idées opposées.

Exemple :

Extrait de « La romance du vin »

« Oh! si gai, que j’ai peur d’éclater en sanglots! »

Émile Nelligan

La périphrase :

Figure de style qui présente en plusieurs mots ce qui pourrait être énoncé en un seul mot.

Exemple :

  • Les miroirs de l’âme – les yeux
  • L’astre du jour – le soleil
  • La voûte céleste – le ciel

La répétition :

Figure de style consistant en la reprise d’un mot ou d’une expression dans le but de lui apporter plus d’importance.

Exemple :

Extrait de « Soir d’hiver »

« Qu’est-ce que le spasme de vivre
A tout l’ennui que j’ai, que j’ai!…»

-Émile Nelligan

L’énumération :

Figure de style qui présente une suite de mots de même nature (noms, verbes, etc.) et de même fonction (sujets, compléments, etc.) qui composent un concept ou une idée générale.

Exemple :

Extrait de « Chant d’automne »

« Tout l’hiver va rentrer dans mon être : colère,
Haine, frissons, horreur, labeur dur et forcé, »

– Charles Baudelaire

L’onomatopée :

Figure de style qui présente les sons et les bruits que certains mots peuvent exprimer.

Exemples :

  • Et boum! Le livre s’écrasa sur le sol.
  • Ce chien ne cesse d’aboyer. Ouaf! Ouaf!

L’ellipse :

Figure de style à travers laquelle certains mots, qui ne sont pas nécessaires à la compréhension, sont omis afin d’apporter plus de dynamisme.

Exemple :

Extrait de « L’étranger »

« J’ai reçu un télégramme de l’asile : “Mère décédée. Enterrement demain. Sentiments distingués.” »

– Albert Camus

Le pléonasme :

Figure de style représentant une suite de mots qui traduisent la même idée. Généralement, cette répétition est considérée comme étant inutile.

Exemples :

  • Monter en haut
  • Reculer en arrière
  • Se lever debout

L’euphémisme :

Figure de style par laquelle une expression considérée comme trop triste, déplaisante ou choquante est atténuée.

Exemples :

  • Il n’est pas riche plutôt qu’il est pauvre.
  • Les personnes du troisième âge plutôt que les vieux.

La litote :

Figure de style consistant à utiliser des expressions qui en disent moins, mais qui en suggèrent beaucoup plus. La négation est présente dans la litote.

Exemples : 

  • Il ne fait pas chaud plutôt qu’il fait froid.
  • Je ne suis pas fâchée de quitter cet endroit plutôt que je suis contente de partir.

Réponse

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s