475, Quatrième, 19

  Mardi 23 octobre, jour 19

  • Aliénor 3
  • La cathédrale de Paris
  • Provins
  • Jauffré de Rudel
  • Stéréotypes
  • Le bleu (plantes)
  • Vidéo de Katie et George

1) Prélude

La photo du jour

Paris, Reims, Chartres et Amiens

 

Expression médiévale du jour

Image result for l'an quarante illumination

S’en foutre comme en l’an quarante
Sens : Considérer une chose ou un événement comme sans importance et en sourire. Cette expression remplace une expression utilisée depuis les Croisades : «S’en moquer

comme de l’Alcoran (le Coran)». Pourquoi l’an 40, la fin du monde aurait été prévue pour l’an 1040. Cette date fatale passée, les gens ne firent qu’en rire et se moquèrent de leurs anciennes angoisses.

2) Aliénor d’aquitaine, Chapitre 3 (clic)

Elle (p.1-14), Lucie (p.14-28), George (p.28-42), Audrey (p.42-56).

Bernard de Clairvaux, Réforme Cistercienne.

BernhardClairvaux_Lactatio_SourceUnknown.jpg

Jauffré de Rudel

jauffré.jpg

 

Quan lo rius de la fontana
S’esclarzis, si cum far sol,
E par la flors aiglentina,
El rossinholetz el ram
Volf e refranh ez aplana
Son dous chantar et afina,
Dreitz es qu’ieu lo mieu refranba.
Quand le ruisseau de la fontaine
S’éclaircit, comme il le fait
Et paraît la fleur d’églantier
Et le rossignolet sur la branche
Lance et reprend et adoucit
Son doux chant embellit,
Il faut bien que le mien reprenne.

Be tenc lo Senhor per veray
¨Per qu’ieu veirai l’amor de lonh ;
Mas per un ben que m’en eschay
n’ai dos mals, quar tan m’es de lonh.
Ai ! car me fos lai pelegrins,
si que mos fustz e mos tapis
fos pels sieus belhs huelhs remiratz !

Je tiens bien pour véridique le Seigneur
c’est pourquoi je verrai l’amour lointain ;
mais pour un bien qui m’en échoit,
j’en ai deux maux, car il m’est trop lointain.
Ah ! fussé-je pèlerin, là-bas, de sorte que mon bourdon et ma couverture fussent
contemplés de ses beaux yeux !

Que nul ne s’étonne à mon sujet
si j’aime ce qui jamais ne me verra,
car mon cœur n’a joie d’aucun autre amour,
que de celui que je ne vis jamais;
et aucune autre joie ne le réjouit autant,
et je ne sais quel bien il m’en viendra.
[…]
Je sais bien que jamais d’elle je n’ai joui,
et que jamais de moi elle ne jouira…Nuils hom no·s meravill de mi
S’ieu am so que ja no·m veira,
Que·l cor joi d’autr’amor non ha
Mas de cela qu’ieu anc no vi,
Ni per nuill joi aitan no ri,
E no sai quals bes m’en venra.
[…]
Ben sai c’anc de lei no·m jauzi,
Ni ja de mi no·s jauzira…

3) Paris du ciel

4) Stéréotypes (clic)

5) Vidéo

Katie

 

 

George