475 Rabelais, J5

R Rabelais, Gargantua

Mardi 3 septembre, jour 5 (Ouragan, Invasion Dorienne)

  1. Humanisme
  2. Rabelais
  3. Rabelais : p38-66
  4. Vidéo une oeuvre

Pour aujourd’hui je vous demande de :

đź“š Devoirs đź“š

  1.  lire le livre
  2. réfléchir aux questions suivantes
  • Quelles sont les descriptions Gargantuesques qui peuvent s’assimiler avec la RoyautĂ© française ?
  • Que pensez-vous des descriptions de gargantua bĂ©bĂ©-enfants ? que pensez-vous de son enfance ?  des couleurs de Gargantua (bleu et blanc)
  • Que pensez-vous du sĂ©jour de Gragantua Ă  Paris ?
  • Qu’est-ce qui se cache derrière l’expression : “rendez Ă  CĂ©sar ce qui appartient Ă  CĂ©sar, et Ă  Dieu ce qui appartient Ă  Dieu”.
  • Que pensez-vous de la mĂ©thode de Ponocrates ?
  • Que pensez-vous de la guerre de Picrochole ? comment elle commence etc…
  • Que pensez-vous du rapport entre Grandgousier et Picrochole ? quelle est la leçon de Rabelais?
  • Que pensez-vous de la vision que Rabelais a des moines, les questions de Gymnaste, le rĂ´le de frère Jean, lire des psaulmes pour s’endormir ? quelle est la symbolique avec la scène oĂą Jean reste accrochĂ© Ă  l’arbre et ne garde que son baton ?
  • Picrochole fait arroser ces armĂ©es Ă  l’eau bĂ©nite, Ă  quoi pensez-vous ? Que pensez-vous du comique de la fuite de Picrochole ?
  • Quel est le comportement de Grandgousier/Gargantua lorsqu’ils gagnent ? quel est le message de Rabelais ?

3. Poster un commentaire sur oaks dans notre forum

đź“š —- đź“š

Il n’y a pas cours aujourd’hui en raison de l’Invasion Dorienne
Mais,
Vous devez quand mĂŞme lire le texte et poster votre commentaire dans le Forum

pour vous aider j’ai crĂ©Ă© un post Gargantua

Image result for click icon475, Le Gargantua

Vous y trouverez les rĂ©sumĂ©s de Gargantua, la table des matière, le texte entier en Pdf et d’autres informations.

R En ce jour

đź“Ś Virelangue

Image result for virelangue

đź“Ś Expression du jour

Avoir un nom Ă  coucher dehors
À l’époque médiévale, les personnes étaient jugées et classés dans les auberges selon leur nom. Les aubergistes de ce temps se fiaient sur celui-ci pour accomoder ou nom les clients. Ainsi, ceux qui avaient des noms de famille nobles pouvaient avoir accès à des chambres dans l’auberge alors que d’autres ne pouvaient pas. Ainsi selon son nom on pouvait refuser une personne d’où est née l’expression «avoir un nom à coucher dehors».

 

đź“Ś Ă  propos d’Humanisme

Image result for click icon Prez 475 Humanisme et Renaissance (click)

đź“Ś Oeuvre rabelaisienne

📎 Tables des matières

 

đź“Ž Rappel

L’ouvrage de Rabelais se compose de cinq livres. Le premier a pour titre Gargantua 1534, et les quatre autres Pantagruel. Le titre complet du premier est : Pantagruel. Les horribles et Ă©pouvantables faits et prouesses du très renommĂ© Pantagruel Roi des Dipsodes, fils du Grand GĂ©ant Gargantua. ComposĂ©s nouvellement par maitre Alcofribas Nasier 1532. Il sera suivi du Tiers livre en 1546 (Le Tiers Livre des faits et dits HĂ©roĂŻques du noble Pantagruel, composĂ©s par M. François Rabelais, docteur en mĂ©decine et Calloier des Iles d’Hyères), du Quart livre en 1552 (Le Quart Livre des faits et dits HĂ©roĂŻques du noble Pantagruel. ComposĂ© par François Rabelais, Docteur en MĂ©decine et Calloier des Iles d’Hyères) et du Cinquième livre, posthume.

A.jpg

📎  Reflexion

  • Quelles sont les descriptions Gargantuesques qui peuvent s’assimiler avec la RoyautĂ© française ?
  • Que pensez-vous des descriptions de gargantua bĂ©bĂ©-enfants ? que pensez-vous de son enfance ?  des couleurs de Gargantua (bleu et blanc)
  • Que pensez-vous du sĂ©jour de Gragantua Ă  Paris ?
  • Qu’est-ce qui se cache derrière l’expression : “rendez Ă  CĂ©sar ce qui appartient Ă  CĂ©sar, et Ă  Dieu ce qui appartient Ă  Dieu”.
  • Que pensez-vous de la mĂ©thode de Ponocrates ?
  • Que pensez-vous de la guerre de Picrochole ? comment elle commence etc…
  • Que pensez-vous du rapport entre Grandgousier et Picrochole ? quelle est la leçon de Rabelais?
  • Que pensez-vous de la vision que Rabelais a des moines, les questions de Gymnaste, le rĂ´le de frère Jean, lire des psaulmes pour s’endormir ? quelle est la symbolique avec la scène oĂą Jean reste accrochĂ© Ă  l’arbre et ne garde que son baton ?
  • Picrochole fait arroser ces armĂ©es Ă  l’eau bĂ©nite, Ă  quoi pensez-vous ? Que pensez-vous du comique de la fuite de Picrochole ?
  • Quel est le comportement de Grandgousier/Gargantua lorsqu’ils gagnent ? quel est le message de Rabelais ?

 

📎 Gargantua deuxième partie

L’armée se met en route, pille et saccage la campagne de Grandgousier… L’abbaye de Seuilly, protégée par ses fortes murailles, résiste. Les moines s’enferment dans l’église et prient tandis que leurs ennemis volent les vendanges.

Alors frère Jean, moine téméraire, s’enhardit et frappe si fort les pillards avec son bâton qu’il les tue. Malgré la peste, les soldats pillent tout. Picrochole, roi de Lerne, quitte alors le domaine de l’abbaye pendant la nuit et se rend dans un château pour s’y barricader solidement.

Grandgousier apprend la conduite de frère Jean et de Picrochole, mais il veut à tout prix préserver la paix. Il décide de rappeler Gargantua et d’envoyer un messager à Picrochole. Grandgousier écrit à Gargantua une lettre dans laquelle il déclare avoir tout accordé à Picrochole pour sauver la paix. Il affirme aussi sa volonté de défendre ses terres de la folie guerrière de Picrochole et demande à Gargantua de venir lui prêter assistance. Grandgousier envoie un messager à Picrochole, Ulrich Gallet, pour lui intimer ses conditions. Ce dernier se rend alors au château de Picrochole. Ulrich rapporte à Picrochole la surprise, la colère de Grandgousier qui lui demande les raisons de cette amitié trahie et de la guerre. Il lui intime aussi de retourner sur ses terres, de le dédommager et de lui laisser des otages. Picrochole refuse.

Au retour d’Ulrich, Grandgousier, pour éviter une nouvelle fois la guerre, fait envoyer à Picrochole des richesses en remboursement des fouaces, cause des hostilités. Picrochole y voit un aveu de faiblesse et saisit toutes les richesses que lui a envoyées Grandgousier, sans mettre fin aux hostilités. Pendant ce temps, les aides de camp de Picrochole dressent le plan de bataille. Ils rêvent qu’après avoir soumis facilement Grandgousier, ils conquerront l’ensemble du monde.

Gargantua quitte Paris et se rend chez son père. Partis en reconnaissance, Gymnaste et son compagnon tombent sur des pillards. Ces derniers veulent les détrousser, mais Gymnaste prétend être possédé. Leur chef, Tripet, hésite à voler le cheval de Gymnaste. Comme l’appelle le « bon diable », pour les effrayer encore plus, Gymnaste fait des pirouettes et des cabrioles sur son cheval. Les soldats prennent peur et s’enfuient. Pour finir, Gymnaste charge et tue Tripet. Cet incident apporte à Gargantua de nombreuses informations sur le manque de préparation militaire des ennemis. Sa jument fait déborder la rivière en urinant et les ennemis en aval sont noyés. Puis, il rase d’un seul coup le château de Gué de Vède. Enfin, avec ses compagnons il passe le gué. Ils arrivent chez Grandgousier, qui les attendait avec impatience. En se peignant Gargantua fait tomber de ses cheveux des boulets de canon. Il ne s’était même pas aperçu que, pendant l’attaque du château de Vède, les défenseurs lui avaient tiré dessus.

Grandgousier décide d’organiser un immense festin pour le retour de son fils. Gargantua a envie de salade ; il cueille les laitues réputées les plus grandes dans un jardin et emporte inopinément six pèlerins qui s’y étaient abrités pour la nuit. Il avale sa salade et les pèlerins. Ceux-ci ne doivent leur survie qu’au fait que s’accrochant aux dents du géant et que malencontreusement en tâtant autour d’eux avec leur bâtons, ils touchent un point sensible. Gargantua, muni d’un cure-dent, les retire de sa bouche les uns après les autres. Pendant le souper, Grandgousier explique à Gargantua les raisons des hostilités contre Picrochole. Il lui raconte le courage de frère Jean. Gargantua ordonne de le faire venir. Ces derniers s’apprécient aussitôt et ils se mettent à boire. Ivres, ils divaguent en propos incohérents.

Au cours du repas, Eudémon, un des compagnons de Gargantua, s’étonne que les moines soient rejetés du monde. Gargantua lui expose qu’ils ne travaillent pas de leurs mains, qu’ils dérangent les mortels, et qu’ils vivent des péchés des hommes. Gymnaste s’interroge sur le fait que les clercs aient de si longs nez. Frère Jean lui raconte que sa nourrice avait les seins mous et que son nez s’y s’enfonçait comme dans du beurre et qu’il grandissait comme la pâte avec du levain. Après le repas, Gargantua et ses compagnons décident d’attaquer à minuit les troupes de Picrochole. Gargantua n’arrive pas à s’endormir. Alors frère Jean lui conseille de prier Dieu et au premier psaume, ils s’endorment tous les deux. À minuit, le moine, habitué au rythme des matines, s’éveille en sursaut et réveille tous ses compagnons d’armes. Puis il décrète que chaque matin, il se purgera avec du vin. Tous se préparent alors, à passer à l’attaque. Le moine encourage ses compagnons d’armes mais surestime ses capacités guerrières. Vitupérant contre l’ennemi, il passe sous un noyer et y reste accroché. Eudémon grimpe dans l’arbre et décroche le moine. Frère Jean abandonne son équipement guerrier et ne garde que son bâton.

Après avoir eu connaissance de la déroute de Tripet, et croyant que Gargantua est réellement accompagné de démons, Picrochole envoie une avant-garde qu’il a fait asperger d’eau bénite. Gargantua et l’avant-garde se rencontrent. Les soldats ennemis, terrorisés par frère Jean qui crie « par tous les diables, » s’enfuient sauf leur chef, Tyravant, qui charge tête baissée. Frère Jean l’assomme puis, seul, poursuit l’armée en déroute. Gargantua décide de ne pas charger. Mais finalement, frère Jean est fait prisonnier et l’avant-garde contre attaque. Grargantua reprend le dessus de la bataille. Entre temps, le moine tue ses deux gardiens et fond sur les arrières de l’armée ennemie en pleine confusion. Il fait prisonnier Toucquedillon, l’aide de camp de Picrochole. Gargantua est très malheureux pour son ami qu’il pense toujours prisonnier. Soudain, ce dernier apparaît avec Toucquedillon et cinq pèlerins que Picrochole gardait en otages. Ils festoient. Gargantua questionne les pèlerins et leur offre chevaux pour rentrer chez eux. Toucquedillon est présenté à Grandgousier. Par bonté d’âme, il le libère afin qu’il puisse raisonner son chef. Les pays amis de Grandgousier lui proposent leur aide, mais il la refuse car ses forces sont suffisantes. Il mobilise ses légions. Toucquedillon propose à Picrochole de se réconcilier avec Grandgousier. Hastiveau déclare que Toucquedillon est un traître mais ce dernier le tue. Et à son tour Toucquedillon est tué par Picrochole. Gargantua et ses hommes attaquent le château de Picrochole. Les défenseurs hésitent sur la conduite à tenir. Gargantua passe à l’assaut et frère Jean tue quelques soldats de Picrochole.

Voyant sa défaite inéluctable, Picrochole décide de fuir. Sur la route, son cheval trébuche et par colère il le tue. Il tente alors de voler un âne à des meuniers qui réagissent violemment et finalement le volent. Et depuis, personne ne sait ce qu’il est devenu. Gargantua recense les rescapés. Par bienveillance Gargantua libère les soldats faits prisonniers et il leur verse trois mois de solde afin qu’ils puissent rentrer chez eux et indemnise les paysans victimes de la guerre. Il organise un festin grandiose où il offre à ses seigneurs terres et privilèges.

 

Video du jour