475, St Barthélémy Chapitre 1

R Chapitre 1

sb1.png

1) Sud Ouest de la France 1562 (juste après Wassy)

  • Les protestants = les hérétiques = les huguenots = parpaillots
  • Les catholiques = les papistes

Henri II est mort (1547-1559)

Catherine de Médicis (épouse du roi Henri II) est régente de 1559 à 1563, elle est catholique mais veut la paix.

Illustration.

Charles IX

Illustration.

Il accède au trône de France après la mort prématurée de son frère François II. Il est alors âgé de 10 ans. La régence est confiée à sa mère jusqu’à sa majorité. Charles est sacré roi de France dans la cathédrale de Reims le 5 mai 1561.

Le massacre de Wassy est survenu le 1er mars 1562 à Vassy (bourg de la principauté de Joinville dont le seigneur est le duc de Guise) . Une cinquantaine de protestants furent tués, et environ cent-cinquante blessés par les troupes du duc de Guise, six semaines après la signature de l’édit du 15 janvier 1562 par lequel le roi autorisait les protestants à se rassembler publiquement à l’extérieur des villes closes pour célébrer leur culte. Cette affaire ouvre l’ère des guerres de Religion en France.

Le Duc de Guise

Image result for duc de guise

Henri de Lorraine, 3e duc de Guise, dit « le Balafré » (31 décembre 1550, Joinville – assassiné le 23 décembre 1588, au château de Blois) est un prince issu d’une branche cadette de la maison de Lorraine. À la tête d’un puissant clan aristocratique, il devint populaire pendant les guerres de religion en se posant comme le défenseur de la foi catholique. Après avoir participé au massacre de la Saint-Barthélemy (1572), il s’illustra à plusieurs reprises sur le champ de bataille en combattant les protestants. D’abord prince de Joinville, puis duc de Guise (1563), il tint en tant que grand maître et pair de France, une place d’importance à la cour. Guise est l’amant de Marguerite de Navarre.

Gaspard de Coligny est un noble et amiral français, né le 16 février 1519 à Châtillon-sur-Loing et mort le 24 août 1572 à Paris, assassiné lors du massacre de la Saint-Barthélemy.

Gaspard II de Coligny

Marguerite de France (1553-1615)

Image result for marguerite de valoisImage result for marguerite de valois

Marguerite de France ou Marguerite de Valois, surnommée Margot est une princesse de la branche de Valois-Angoulême de la dynastie capétienne, née le 14 mai 1553 et morte le 27 mars 1615. Elle était fille du roi Henri II et de Catherine de Médicis et la sœur des rois François II, Charles IX et Henri III. Par son mariage avec le roi Henri de Navarre, elle devient reine de Navarre en 1572, puis reine de France en 1589 lorsque son époux accède au trône de France sous le titre de Henri IV. Son mariage, qui devait célébrer la réconciliation des catholiques et des protestants en 1572, fut terni par le massacre de la Saint-Barthélemy et la reprise des troubles religieux qui suivirent. Elle prit parti pour François d’Alençon, son frère cadet. Sa participation à la conjuration des Malcontents lui valut la rancune profonde de son frère Henri III. En tant qu’épouse du roi de Navarre, elle essaya de jouer un rôle pacificateur et modéré dans les relations difficiles entre son mari et la monarchie. Ballottée entre les deux cours, elle s’efforça de mener une vie conjugale heureuse mais la stérilité de son couple et les tensions politiques propres aux guerres de religion eurent raison de son mariage. Malmenée par un frère ombrageux, rejetée par un mari léger et opportuniste, elle choisit en 1585 la voie de l’opposition. Elle prit le parti de la Ligue et fut contrainte de vivre en Auvergne dans un exil qui dura vingt ans.

Clément et Loise sont enlevés. Famille de Sauveterre , le frère est Elie.

p.16 Paris 16 août 1572

Clément et Loise vivent avec Scipio Sardini (conseiller de la reine Catherine de Médicis)

Le massacre de la Saint-Barthélemy, le 24 août 1572, est la conséquence d’une série d’événements :

  •  la paix de Saint-Germain-en-Laye qui met fin à la troisième guerre de Religion, le 8 août 1570 ;
  •  le mariage entre le roi Henri III de Navarre (futur roi Henri IV de France) et Marguerite de France, le 18 août 1572 ;
  •  la tentative d’assassinat de l’amiral de Coligny, le 22 août 1572.

p.18 Charles IX et Henri IV font la fête ensemble

Charles IX                                                   Henri IV                      Catherine de Médicis      ScipioSB2.png

Charles IX et Henri IV

SB7.png

Marguerite de Valois, Margot

SB4.png

Elie adulte et son amie Jeanne (dame de compagnie de Margot)

SB5.png

Loïse adulte

SB3.png

Clément adulte et son père Scipio

SB6.png

 

SB8.png

Saintbarthelemy

le personnage central n’est pas ici le frêle Charles IX, roi dépassé. Nous suivons ici Élie de Sauveterre, à partir de 1562. Ce jeune Protestant combat aux côtés de l’armée du prince de Condé, à la recherche de son frère et de sa sœur enlevés, et prend part à tous les combats de la fin des années 1560, jusqu’à se trouver aux côtés du roi de Navarre au moment du mariage sanguinolant conclu à Paris avec la reine Margot.

Le scénario est très fluide et permet de mettre au cœur de l’intrigue non pas un individu, mais une pulsion : la violence. « Arrive un moment où la question de tuer au nom de Dieu ne se pose plus… Nous tuons, nous prions… et nous recommençons… ». L’album essaye bien de souligner la convergence d’intérêts différents, tant politiques qu’économiques et sociaux, qui ont permis d’aboutir à un tel fanatisme, faisant perdre tout sens commun pendant quelques instants à un peuple entier.

Chapitre 2

Image result for genealogie de charles IX

Image result for généalogie henri IV

Untitle1d.png

Related image

Untitle1d.png

Untitled.pngImage illustrative de l’article Rue Béthizy

Assassinat de l’amiral de Coligny, dans le quartier Saint-Germain-l’Auxerrois à Paris.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/8f/1er_Arrondissement%2C_Paris%2C_France_-_Open_Street_Map.png?uselang=frUntitle1d.png

rue du Chaume aujourd’hui la rue des archives

Untitle1d.png